logo-COFAC-Nouvelle-Aquitaine

COFAC Nouvelle Aquitaine

Contact

Jany Rouger (Président)

06 84 32 71 23

jany.rouger@wanadoo.fr

Siège : 1, rue de la Vau Saint-Jacques – 79200 Parthenay

Une constitution récente

En 2016, la COFAC Poitou-Charentes s’est élargie pour constituer la COFAC Nouvelle-Aquitaine. Ses membres fondateurs, au nombre de dix, en sont les suivants :

  • Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine
  • Fédération régionale des Maisons des Jeunes et de la Culture Nouvelle-Aquitaine
  • JMF Nouvelle-Aquitaine (Jeunesses musicales de France)
  • Fédération Sportive et Culturelle Nouvelle-Aquitaine
  • CMF (Confédération musicale de France) Aquitaine et Poitou-Charentes
  • FNCTA (Fédération nationale des compagnies de théâtre et d’animation) Aquitaine et Poitou-Charentes)
  • UPCP-Métive (Poitou-Charentes)
  • Union régionale des Foyers ruraux (Poitou-Charentes)
  • Territoires et cinéma (Aquitaine)
  • Association régionale des Amis des musées (Poitou-Charentes)

Chacune de ces fédérations est membre du Conseil d’administration

Le Bureau

Le Bureau est constitué de :

  • Président : Jany Rouger  (Ligue de l’enseignement et l’UPCP)
  • Vice-Présidente : Josiane Guillaume  (FNCTA Aquitaine)
  • Vice-Président : Pierre-François Boyer (CMF Aquitaine)
  • Trésorier : Philippe Doyen (FRMJC Nouvelle-Aquitaine)
  • Secrétaire : Jean-Jacques Epron (UR des Foyers Ruraux Poitou-Charentes)

Objectifs

Depuis sa création, la COFAC Nouvelle Aquitaine s’est concentrée sur quelques-uns des objectifs prévus dans ses statuts :

  • La représentation du secteur associatif culturel au sein du Mouvement associatif Nouvelle-Aquitaine ; la COFAC en est membre fondateur, et en assure l’une des vice-présidences.
  • Sa représentation auprès des pouvoirs publics régionaux : la COFAC est ainsi membre de la Conférence territoriale de la culture créée par la Région, et participe à la démarche en cours visant à inscrire les droits culturels dans les règlements d’intervention de la Région.
  • La réflexion collective sur les valeurs partagées par l’ensemble des membres de la COFAC Nouvelle-Aquitaine : une charte de ces valeurs communes a ainsi été rédigée et approuvée par le dernier Conseil d’administration.

Le programme d’activités de la COFAC Nouvelle-Aquitaine

L’Assemblée Générale de la COFAC Nouvelle-Aquitaine se déroulera le mercredi 20 juin 2018 à 14h00 à Angoulême (FCOL : 14 rue Marcel Paul)

Consolider le réseau de la COFAC : rechercher de nouveaux membres, coordonner les domaines non structurés à l’échelle de la grande région (scènes du 3è cercle, Foyers ruraux, musiques traditionnelles, cultures populaires), et repérer les associations importantes dans les secteurs non fédérés (danse, chorales…) afin de les représenter.

Contribuer à une meilleure connaissance (mutuelle et extérieure) et reconnaissance du secteur culturel associatif :

  • Structurer le réseau COFAC dans les territoires : faire une cartographie des membres (par réseau et par département).
  • Mettre en place des outils de communication : site Internet (adossé au site de la COFAC nationale), Lettre électronique.
  • Organiser une journée de rassemblement annuel, dont la première en 2018 sous forme d’Assises.

Représenter les associations auprès des interlocuteurs publics et associatifs :

  • Au niveau régional : Conseil régional, CESER, COREPS…
  • Auprès des services de l’État : SGAR, DIRECTE, Jeunesse & Sports, DRAC.
  • Au sein du Mouvement associatif, dont la COFAC est membre actif.
  • Auprès des autres secteurs culturels, avec lesquels des relations de partenariat pourraient être nouées (Musiques actuelles, Synavi, Fédération des arts de la rue…)

Structurer les services aux associations membres :

  • À l’aide des outils de communication cités : site Internet, Lettre électronique.
  • En assurant une veille sur l’actualité régionale et les divers dispositifs ou appels à projet proposés.
  • En relayant l’information sur les outils de conseil et formation structurés au sein du réseau.

Valoriser les activités des associations membres :

  • Faire connaître les initiatives originales des membres et les bonnes pratiques (ex. Scènes de proximité / MJC)
  • Proposer un temps fort sur les initiatives associatives : organiser des rencontres annuelles ou bisannuelles autour des pratiques en amateur (suite des 1001 Scènes d’Oiron).