Entretien avec Aurélie Filippetti : « L’éducation artistique, un parcours durable »

Publié par le MCC en juin 2014

Comment définir le périmètre de l’éducation artistique et culturelle (EAC) ?

L’éducation artistique et culturelle n’a de sens que comprise dans un parcours, c’est à dire dans la durée. C’est tout l’objet du partenariat entre le ministère de la Culture et de la Communication, le ministère de l’Éducation nationale, les collectivités territoriales et les artistes. Ce n’est pas une action ponctuelle. Mais plutôt un engagement au long cours, un processus qui repose sur trois piliers : l’enseignement, la rencontre avec les œuvres et la pratique artistique et culturelle.

Quel est l’impact pour l’enfant ?

Si l’on développe une politique d’éducation artistique et culturelle, c’est pour donner aux élèves un autre regard sur le monde, leur proposer d’autres expériences sensibles, c’est aussi leur donner une chance de prendre ou reprendre confiance en eux-mêmes. Et pour l’enseignant, c’est l’occasion de découvrir d’autres qualités chez l’enfant. Sans doute, recrée-t-on ainsi des conditions favorables à la réussite scolaire. L’éducation artistique et culturelle est avant tout une ouverture sur le monde, le beau, le sensible.

Quels sont les contenus de l’éducation artistique et culturelle ?

Les actions sont nombreuses et toutes différentes ! Souvent, il s’agit des rencontres inédites comme en témoigne le récent premier Prix de l’audace artistique et culturelle remis par François Hollande à l’Élysée. Avec Kid Birds , un enseignant et un intervenant extérieur – un danseur et chorégraphe- initie ses élèves de CE2 et CM1 à la danse contemporaine à travers l’œuvre Beach Birds de Merce Cunningham. Ce projet est d’une grande force parce qu’il confronte les élèves à l’œuvre elle-même. Ils se l’approprient et créent ainsi leur propre démarche artistique. D’autres dispositifs à l’échelle nationale concernent des millions d’enfants, comme École au cinéma , où sur tout le territoire des élèves de tous les cycles, participent à la découverte du 7e art via des projections de films mais aussi à travers des rencontres avec des techniciens, des acteurs et des réalisateurs. C’est le cas aussi de Premières pages , une opération initiée par le ministère de la Culture et de la Communication qui a pour but de sensibiliser les plus jeunes enfants et leurs familles notamment les plus fragiles et les plus éloignées du livre à l’importance de la lecture, dès le plus jeune âge. Ou encore, La Classe, l’œuvre , proposée pour la deuxième année dans la cadre de la Nuit européenne des musées qui rapproche écoles, établissements scolaires autour d’une œuvre. Autant de possibilités pour l’élève d’une rencontre intime avec l’art et la culture.

 

Thème(s) associé(s) à cette ressource :

Mis à jour le 2 septembre 2014