C’est une thématique transversale à toutes les fédérations et associations qui composent la COFAC. Malheureusement :

  • Si l’expression « Education Artistique et Culturelle » est à la mode, le plan gouvernemental la reprend dans un sens très restrictif : pour les jeunes, à l’école (principalement le renforcement de l’histoire des arts) ou dans les grandes institutions (nécessaires !) contrôlées par l’Etat (conservatoire, logique de cursus et excellence artistique).
  • L’offre du continent associatif en éducation artistique et culturelle est immense, mais complètement ignorée des politiques mises en place comme des statistiques.

Il y a un grand retard à rattraper. Le monde associatif doit en être conscient et mieux valoriser ses actions.

La Cofac a lancé début 2008 un état des lieux sur l’éducation artistique et culturelle dans le réseau Cofac avec une petite aide du Ministère de la Culture. Indispensable, mais difficile, il existe peu de travaux préexistants sur le sujet.

Il y a un espoir que ce premier travail figure sur le site au printemps 2009. En attendant, nous vous livrons quelques réflexions que nous vous invitons à alimenter.

Amateurs sur scène : quelle richesse !

Le décevant dossier sur les amateurs de Télérama (février 2009) a eu le mérite de rassembler acteurs associatifs, fédérations d’amateurs, chercheurs, élus de proximité et écrivains sur le sujet ! Au-delà d’un débat fort mal posé – amateurs contre artistes…

En savoir plus

LOLF : les associations culturelles n’existent pas !

En marge de son intervention sur les questions d’évaluation lors de l’événement de la COFAC le 20 janvier 2007 au Palais Brongniart, Jean-Michel LUCAS, alias Docteur Kasimir Bisou, maître de conférence à l’Université de Rennes 2 Haute-Bretagne et ex-directeur DRAC…

En savoir plus
  • 1
  • 2