Actualité de la FFMJC

2021, La FFMJC a fêté son 73ème et dernier anniversaire, en effet, par jugement en date du 7 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire de Paris a prononcé la liquidation judiciaire, sans poursuite d’activité autorisée, de la FFMJC (Fédération Française des Maisons des Jeunes et de la Culture). Ce jugement emporte de plein droit la cessation immédiate de toute activité et la fermeture de l’association nationale.
Elle a été créée après la guerre pour offrir des lieux de culture, de débats et d’épanouissement pour la jeunesse de France. Avec elle a été créé le métier de directeur de MJC, dont le profil de poste avait été validé par l’Assemblée Nationale. Chaque poste était financé à l’époque, par moitié par l’état, par la création du FONJEP, et par moitié par les villes qui créaient une MJC.

La FFMJC accompagnait les MJC dans la réalisation de l’objectif que leur fixait leur statut et projet commun « la Maison des Jeunes et de la Culture, qui constitue un élément essentiel de la vie sociale et culturelle d’un territoire de vie […] offre à la population, aux jeunes comme aux adultes, la possibilité de prendre conscience de leurs aptitudes, de développer leur personnalité et de se préparer à devenir les citoyens actifs et responsables d’une démocratie vivante ». Les MJC mettent la question culturelle et la jeunesse au cœur de leur projet. Elles ont pour objectif de recréer des lieux de mixité et de cohésion sociale.

LA FFMJC accompagnait l’ambition des MJC d’être porteuse d’un projet culturel global qui reconnaît la diversité culturelle, souvent à l’origine d’initiatives culturelles originales, en étant des lieux de pratique où chacun est légitime pour apprendre et faire ;  d’être actrice d’un projet social innovant en faveur des familles, des enfants et des jeunes, privilégiant l’implication des habitants, et créant un lien entre action culturelle et questions sociales ; et d’être moteur de coopérations sur les territoires.

La FFMJC affirmait avec les MJC l’importance de mêler culture et social car la culture est créatrice de lien social et force d’émancipation.

Le réseau s’est construit, s’est émancipé, s’est enrichi et cultivé au contact les uns des autres depuis 73 ans.

Aujourd’hui, une association interrégionale des MJC (AIR MJC) est constituée pour porter cette histoire, porter l’ambition de la nécessité de l’existence d’un réseau national, maintenir un espace de dialogue entre les FRMJC qui étaient affiliées à la FFMJC, constituer un espace d’interlocution avec les partenaires nationaux et construire un avenir collectif. Elle sera dépositaire de l’héritage intellectuel, culturel et immatériel de la FFMJC. A ce jour, ses correspondants sont : Claire VAPILLON (Bourgogne Franche Comté), Jean-Yves MACE (Lorraine), André BINET (Méditerranée) et Nathalie LEMIEUX (Normandie).

Le comité de présidence d’AIR MJC a validé l’implication de l’association à la COFAC en tant que dépositaire de l’héritage politique de la FFMJC, et propose Claire VAPILLON comme représentante de l’association interrégionale des MJC.

Dans ce contexte, nous avons travaillé avec la CMJCF aux enjeux de convergence des MJC et de leurs réseaux. L’année 2021 sera l’année d’implication des MJC, de leurs regroupements territoriaux dans la construction d’une tête de réseau commune des MJC.

Thème(s) associé(s) à cette actualité :

 

 Mis à jour le 20 janvier 2021