Développement de l’ESS dans tous nos territoires : appels à projets

15 appels à projets ont été publiés ou le seront dans les deux prochains mois et permettront de soutenir le développement de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans tous nos territoires. Ces appels à projets incarnent le soutien à la cohésion sociale et aux territoires, priorités du plan France Relance.

Appels à projets ouverts (sélection) :

Le soutien aux tiers-lieux « Fabriques de territoire »

L’appel à manifestation d’intérêt « Fabriques de Territoires » a pour objectif d’accompagner et accélérer la dynamique de développement des tiers-lieux dans les territoires, en garantissant leur diversité et consolidant les projets existants.

L’AMI soutiendra le développement de 360 fabriques de territoires définies comme des tiers-lieux structurants capables d’augmenter la capacité d’action des autres tiers-lieux du territoire dans lequel ils s’inscrivent. Ces 360 fabriques seront implantées pour moitié en quartier prioritaire de la politique de la ville ou à proximité immédiate, et pour moitié hors des grands centres urbains.

L’État soutient à hauteur de 75 000 à 150 000 €,  sur 3  ans,  les  fabriques  de  territoire,  le  temps  pour  ces structures de conforter leur équilibre économique. Le 1er AAP a été lancé le 24 novembre jusqu’au 15 janvier 2021 ; le 2è AAP sera lancé selon un calendrier à définir.

En savoir plus et candidater

Appels à projets spécifiques à la Culture à venir prochainement :

Les quartiers culturels créatifs (tiers-lieux)

Cet appel à projets visera à soutenir la création ou le développement d’espaces dédiés à la culture, ayant pour objectif de fédérer et d’animer les équipements culturels (bibliothèques, médiathèques, salles de spectacles, musées, cinéma, etc.) et les commerces culturels (librairies, disquaires, galeries d’art, diffuseurs de presse) des villes dans lesquelles ils sont implantés.

Ces tiers-lieux culturels doivent se structurer autour des trois axes suivants :

  • un dispositif d’accompagnement dédié aux professionnels de la culture (entrepreneurs, artisans et artistes) de type pépinière d’entreprises, incubateur ou espace de coworking,
  • un espace ouvert au public qui accueillerait des expositions temporaires, boutiques éphémères, ateliers de création pour adultes et enfants animés par des artistes et artisans locaux,
  • si l’espace le permet, la mise à disposition de locaux commerciaux à loyer modéré pour la création de commerces culturels de proximité, dans le cas où la faible rentabilité de ces activités n’aurait pas permis le maintien de ces commerces en centre-ville.

Tous les acteurs (associations, magasins de producteurs, groupements d’achat ou de coopératives de consommateurs, entreprises et start-ups de l’économie sociale et solidaire …) engagés dans le développement de l’accès à des produits locaux pour les citoyens les plus modestes et isolés seront éligibles.

Un AAP sera lancé à partir de janvier 2021.

Le soutien à la création artistique

Un grand plan de commandes artistiques touchera toutes les disciplines, des arts visuels au spectacle vivant, en passant par la littérature, le cinéma, l’architecture et les métiers d’art. Partout sur le territoire, ce programme, doté de 30 millions d’euros, sera notamment dédié aux jeunes créateurs, pour les soutenir dans un contexte qui a particulièrement fragilisé le début de leur parcours artistique et leur insertion professionnelle à la sortie des écoles.

Quatre appels à projets thématiques ouverts à plusieurs disciplines auxquels les créateurs pourront se porter candidats seront lancés de juin 2021 à mai 2022.

Plusieurs projets de commandes artistiques qui feront l’objet d’appel à candidatures.

Le soutien aux emplois FONJEP Jeunes (à venir prochainement)

Les emplois FONJEP Jeunes sont recrutés par des associations pour des postes d’animation locale, et réservés à des personnes de 18 à 30 ans. 2000 postes supplémentaires seront soutenus dans des associations intervenant dans les champs de l’éducation, de l’animation ou de la cohésion sociale.  Ils sont financés par l’État, via le fonds de coopération jeunesse et éducation populaire ( FONJEP ) pour un montant de 7 000 € par an pendant 3 ans.

Les associations qui embauchent des jeunes de 18 à 30 ans pour assurer ces missions pourront en bénéficier.

Les appels  à intérêt territoriaux seront lancés fin 2020 dans les directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale et des directions départementales de la cohésion sociale, pour identifier les associations bénéficiaires de ces postes. Les jeunes seront recrutés à compter de début janvier 2021.

Pour plus d’informations

Thème(s) associé(s) à cette actualité :
Appels à projets

 

 Mis à jour le 10 décembre 2020