Emplois aidés : de quoi s’agit-il ?

Les emplois d’avenir ont pour ambition d’améliorer l’insertion professionnelle et l’accès à la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés, confrontés à des difficultés particulières d’accès à l’emploi. L’Etat soutient ainsi la création de 150 000 emplois d’avenir d’ici 2014.…

En savoir plus

Emplois aidés

Un contrat aidé est un contrat de travail dérogatoire au droit commun, pour lequel l'employeur bénéficie d'aides, qui peuvent prendre la forme de subventions à l'embauche, d'exonérations de certaines cotisations sociales, d'aides à la formation. Le principe général est de…

En savoir plus

Chiffres de l’Uniformation

Chiffres de l'UNIFORMATION : Uniformation a affecté sur le dispositif près de 60 millions d’euros. En décembre 2015, 30 724 Emplois d'avenir, représentés par 11 945 employeurs, avaient été conclus. Au 31 août 2016, le chiffre passe à 35 759…

En savoir plus

Emploi d’avenir : qui peut être embauché ?

Peuvent être embauchés : Les jeunes de 16 à 25 ans (ou jusqu’à 30 ans s’ils sont reconnus travailleurs handicapés), sans diplôme ou titulaires d’un CAP/BEP en recherche d’emploi depuis 6 mois. Les jeunes de 16 à 25 ans titulaires…

En savoir plus

Emploi d’avenir : qui est concerné ?

Vous pouvez recruter un emploi d‘avenir si vous êtes : Une association, un organisme à but non lucratif de l’économie sociale et solidaire, une collectivité territoriale, un établissement des secteurs sanitaires et médico-social. Un groupement d’employeurs qui organise des parcours…

En savoir plus

Le contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE)

Le contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE) est un contrat aidé dans le secteur non marchand qui facilite, grâce à une aide financière pour l’employeur, l’accès durable à l’emploi des personnes rencontrant des difficultés d’insertion professionnelle. Il permet des recrutements en…

En savoir plus

Fiche de la COFAC sur le temps partiel

Réactualisation 2015 La loi de sécurisation de l’emploi stipule depuis le 14 juin 2013, que le contrat d’embauche du salarié travaillant à temps partiel se doit de respecter un « plancher horaire » inférieur à 35 heures hebdomadaires et d’une…

En savoir plus
  • 1
  • 2